Présents :
Manuel Hezkia, Alain Chaine, Claude Parisot, Géry Lenglet, David Leignel, Patrick Leplus, Yanne Rasson, Jean-Luc Sethi, Gilbert Bockstal, Franck Pavone, Eric Gournay, Eric Barois, Marie-Dominique Pavone, Sabrina Vasseur, Katia Vasseur, Gilles Vasseur, Pascal Warchol, Fabrice Hayet.

Ordre du jour : Construction de la nouvelle équipe Officers et Volunteers et préparation du programme des activités pour l’année 2018.

1. Ambiance et participation au sein du Chapter

Manuel Hezkia fait part de ses remarques concernant les critiques à l’encontre du Chapter qui sont émises par certains membres depuis quelques mois. Il demande à l’équipe d’Officers d’être proactive face à celles-ci, d’en prendre note et d’y répondre lorsqu’elles sont formulées et de lui faire remonter au plus vite.
Il évoque également le changement de mentalité qui s’est fait de manière générale : une partie des membres agit de plus en plus comme de simples « consommateurs » en considérant l’agenda du Chapter comme un « catalogue » dans lequel on pioche sans s’investir dans la vie du Club. Ceci n’étant qu’une constatation, chacun étant bien entendu libre de ses choix de sorties et de son implication.
La question de la raison de cette diminution d’attractivité des évènements du Chapter est posée. Y a t-il trop de membres au sein du club ? Quel est l’intérêt de s’inscrire au Chapter pour ne jamais venir aux activités ? Sommes-nous confrontés à un modèle de fonctionnement qui s’épuise ? Le problème vient-il de l’équipe du bureau et/ou des Officers ?

Manuel Hezkia déplore que pour la première fois deux sorties d’une journée ont dû être annulées coup sur coup, faute de participants (une avec 6 membres, la seconde avec 2 membres). Il remercie Bruno Viguié qui a fait de nombreuses reconnaissances et a travaillé pour rien. L’après-midi crêpes n’a accueilli qu’une vingtaine de personnes et deux enfants, alors qu’avant nous en avions beaucoup plus.
De même que pour la première fois depuis le lancement du Chapter, nous n’avons qu’une vingtaine de participants au repas annuel. Celui-ci sera maintenu et redimensionné afin que nous passions une agréable soirée entre les membres présents.
D’autre part, les balades improvisées du samedi ou du dimanche ne semblent pas intéresser grand monde, alors qu’elles avaient été réclamées à corps et à cris par de nombreux membres.

Un tour de table est proposé.

– Fabrice Hayet n’apprécie pas la nouvelle façon de rouler du club et pense que c’est l’une des grandes raisons de cette baisse de participation générale. Il ajoute que le club manque d’âme et qu’on a moins de plaisir à venir au Chapter qu’auparavant.

– Pascal Warchol pense qu’il faut permettre aux membres de s’impliquer davantage dans la vie du Chapter.

– Gilles Vasseur demande ce que les gens attendent du Chapter. Il considère que l’objectif premier du club est de passer de bons moments ensemble.

– Katia Vasseur regrette l’intégration difficile des nouveaux membres. Elle propose une solution de « parrainage » des nouveaux par les membres volontaires pour faciliter leur accueil.

– Sabrina Vasseur considère qu’il manque un esprit de bande au Chapter, chacun ne profitant des activités et sorties qu’avec son cercle de connaissance sans chercher à aller vers les autres. Il est toutefois logique que des cercles d’affinité se constituent étant donné le nombre important de membres au club.

– Marie-Dominique Pavone s’interroge sur la raison pour laquelle les sorties rencontrent moins de succès qu’avant. Elle considère que la nouvelle façon de rouler peut déplaire et que l’accueil des nouveaux est en effet à perfectionner.

– Eric Barois confirme le défaut d’intégration au Chapter. Il est très difficile pour un nouveau membre arrivant seul de se mêler au reste du groupe. Il considère qu’il faut se demander pourquoi les gens viennent et non pas pourquoi ils ne viennent pas. Il considère la nouvelle façon de rouler comme un faux problème. Il indique par ailleurs que si des membres critiquent sans cesse le club et y nuisent, rien n’empêche de les en exclure. Concernant les membres qui s’inscrivent mais ne participent jamais aux évènements, il estime que du moment qu’ils sont à jour de cotisation et ne nuisent à personne, il n’y a pas de raison de s’en séparer.

– Eric Gournay connait cette problématique via un autre club de moto dont il est responsable. Il pense qu’il faut donner un corps au club et faire en sorte que les membres trouvent plaisir à se retrouver. Il propose de multiplier les petites sorties avec une thématique (char à voile, kart, kayak par exemple…). Cette façon de faire a permis de former un vrai groupe au sein de son club et de fraterniser les membres.
Concernant la façon de rouler, il propose de constituer sur la route plusieurs groupes avec des road captain et serre file dans chaque groupe. Ceci n’étant possible que si des reconnaissances sont effectuées en amont par les Officers.

– Franck Pavone note que tout le monde est conscient du problème, il trouve que le club manque de médiateur et qu’il manque de dialogue de manière générale.

– Gilbert Bockstal trouve que le Chapter compte trop de membres et rejoint les propos précédents sur la difficulté d’intégration des nouveaux, qui sont « paumés » quand ils arrivent. Il propose que lors du repas de fin d’année, les nouveaux membres soient intégrés à la table du président de manière automatique. Il évoque aussi l’aspect financier du problème : chaque membre n’a pas les moyens financiers de participer à toutes les sorties.
En aparté, il estime que le montant d’adhésion au HOG France est bien trop élevé au regard des prestations qu’il propose, ceci pouvant être un frein à l’inscription de nouveaux membres qui doivent acquitter en plus l’adhésion au Chapter.

– Jean-Luc Sethi indique que cette problématique de diminution d’affluence se vit dans toutes les associations. Il explique aussi que pour certains membres, le Chapter n’est pas une priorité et que d’autres obligations ou loisirs peuvent entraver l’implication au club. Il considère également qu’il y a trop de « non-dits » au Chapter. Il explique ensuite qu’il préférait l’ancienne manière de rouler du Chapter et que certains autres clubs continuent de rouler comme nous le faisions avant en constituant de plus petits groupes.
Enfin, il regrette le manque d’ouverture de beaucoup de membres au Chapter et propose la création d’un second Chapter à Valenciennes pour diminuer le nombre de membres du Chapter de Lille.

– Yanne Rasson pense qu’il faut améliorer l’accueil des nouveaux membres et mettre davantage en avant les petites sorties du samedi.

– Patrick Leplus considère que l’engagement des membres au club est problématique, il est récurrent que des membres s’inscrivent à des sorties et ne viennent pas. Les imprévus sont normaux, mais cela est répétitif chez certains. Il propose d’ouvrir certaines sorties à des personnes « non membres » qui roulent avec d’autres marques de motos.

– David Leignel évoque la nouvelle façon de rouler. Il estime que tous les membres ne devraient pas s’arrêter pour indiquer la route. Certains ne maitrisent pas assez leur moto pour le faire et se mettent eux, et les autres, en danger.
Il pense qu’il serait pertinent de rajeunir les thématiques d’activités et de moderniser la manière de communiquer (en utilisant les SMS par exemple).
Il explique faire toujours l’effort de discuter avec de nouvelles personnes au Chapter (ou en inter chapter) et il propose d’intégrer les nouveaux membres avec des groupes déjà formés.

– Géry Lenglet explique que la nouvelle façon de rouler ne lui plait pas du tout, certains ne sachant pas se positionner sur la route. Il propose de réfléchir à manière de rouler plus adaptée.

– Claude Parisot explique qu’il s’est inscrit au Chapter pour rencontrer de nouvelles personnes et passer de bons moments et évoque son ennui au sein du club. Il mentionne la possibilité de réadapter la façon de rouler. Il regrette que les membres ne se « mélangent » pas plus, chacun restant avec son cercle d’amis. L’idée du parrainage dans l’accueil des nouveaux membres lui plait et il souhaite qu’elle soit étudiée.
Il considère comme intolérable le fait que des membres soient inscrits au club et le critiquent sans arrêt ! Si on fait partie du Chapter, on doit être pour le Chapter ! On n’oblige personne à s’inscrire.
L’idée de sorties thématiques lui parait intéressante. Il explique ensuite que l’équipe Officers doit être un soutien au club, que l’échange d’idées et d’observation doit être constant et qu’il y a un travail à faire au sein du Chapter en terme de tolérance et de bienveillance, il regrette aussi les égos de certains membres qui prennent trop de place et n’ont, à son sens, pas lieu d’être.

– Alain Chaine explique que le Chapter a été soumis à de plus en plus d’interdits ces dernières années (principalement légaux) et que ça enlève du plaisir aux sorties de manière générale. Il pense que la réflexion doit se tourner vers le moyen pour chacun de retrouver le plaisir de participer aux évènements et à la vie du club.

– Manuel Hezkia a pris note de ces remarques et de certaines propositions très intéressantes et souhaite les prendre en considération pour les futures décisions et activités. Néanmoins, sur la façon de rouler, que nous adapterons et peaufinerons avec Claude, responsable de la sécurité, il tient à rappeler que de nombreux membres lui ont signifié leur plaisir avec cette nouvelle façon de rouler et qu’ils se sentaient plus en sécurité, que cette demande insistante de respecter le code de la route au plus près, a été formulée au Meeting Director de début d’année, par Stéphane Sahakian, directeur du HOG, suite à une réunion avec le Ministère de l’Intérieur, des représentants de la Police, de la Gendarmerie, ainsi que la Sécurité Routière. Qu’en tant que président de l’association, il est responsable de la sécurité de chacun. De même que des accidents récents dans certains chapters ont montré que les assurances essayaient de se défiler le plus possible et que les juges cherchaient des responsables à tout prix. Il s’inscrit en faux concernant les assertions de certains, affirmant que nous serions le seul Chapter à avoir changé notre manière de rouler. Il est en contact avec de nombreux Directeurs de Chapter qui ont déjà changé leur manière de rouler depuis fort longtemps.

2. Programme des sorties

– Jumelage avec le 1066 en juin 2018 qui est un projet important et qui demande de la réflexion. Des propositions d’idées de sortie et/ou de visite pour la journée du samedi sont demandées.

– Repas de galas de fin d’année : Il est préférable que ceux qui le souhaitent s’inscrivent rapidement, la clôture des inscriptions étant fixée au 17 novembre. L’ouverture des inscriptions a été tardive car le bureau a pris du retard dans l’organisation de cet évènement et qu’il a fallu trouver un terrain d’entente avec le restaurateur concernant la vente d’alcool lors de cette soirée. Toutefois si l’ouverture des inscriptions s’est faite tardivement, la date de la soirée a été arrêtée et communiquée depuis plusieurs mois.

– Enfin, concernant la balade des anciens, l’itinéraire est bouclé et une dernière reconnaissance du parcours le samedi matin, le jour de la sortie, est prévue.

– Le programme de 2018 sera mis en place après l’assemblée générale.